Dernières causeries

Tej

Prononcez "Tèj".
Verlan du verbe "jeter". Généralement "Tej" signifie quitter son compagnon ou sa compagne.
Parfois "Tej" peut aussi être un synonyme de molester ou d’expulser.

Ex. "Cette biatch m'a tèj la veille de mes 20 piges. J'ai chialé ma race et enfilé une teille de Jack pour zapper cette meuf."
Tr. "Mon ex compagne, femme de petite vertu, m'a quitté à l'orée de mes vingt ans. J'ai versé toutes les larmes de mon corps et bu une bouteille d'un excellent malt pour oublier cette femme."

Pérave (ou Perrave)

Probablement une déformation du mot "pourrave". Pourrave est quant à lui un synonyme dégénéré de "pourri".
Quelque chose ou quelqu'un de "pérave" est donc sans intérêt, mauvais dans tous les sens du terme.

Ex. "Matte ce pécore dans sa caisse pérave, c'est vraiment un schlag !"
Tr. "Regarde donc ce triste sire dans sa voiture en piteux état, c'est vraiment un misérable !"

Srab

Un ami, un copain, un acolyte.
Synonyme dans le même niveau de langage : "Frelon".

Marle

Quelqu'un de malin, qui use de combines astucieuses.
Dans un sens plus ancien et maintenant désuet, le marle était un proxénète. On retrouve notamment ce terme dans les livres de Jean Genet.

PK (Player Killer)

Dans les jeux de rôles en ligne (MMORPG), le PK est un joueur qui s'ingénue à pourrir la vie des autres en les tuant sans vergogne. Le PK a parfois des raisons liées à l'histoire de son personnage pour expliquer sa frénésie meurtrière. Il s'agit dans ce cas d'un PK plutôt bénéfique au jeu, qui apporte le sentiment d'insécurité nécessaire pour faire de l'existence virtuelle de chaque joueur une expérience riche.

En revanche, il existe une catégorie particulièrement abjecte de PK que l'on appelle "Free PK". Comme leur nom l'indique, ces joueurs tuent sans raison autre que le plaisir de tuer les autres joueurs. De là à dire qu'ils jouissent de leur puissance virtuelle à défaut de pouvoir s'investir dans la vie réelle, il n'y a qu'un pas que Le Causage ne se permettra pas de franchir.

Défourrailler

Dans son sens premier défourailler signifiait sortir de prison ou s'évader.
Par la suite ce verbe est devenu un synonyme de dégainer une arme ou d'ouvrir le feu.

Dans un sens beaucoup plus imagé et argotique, défourailler peut signifier qu'on défèque. Il y a donc bien un point commun dans toutes ces saines activités : l'idée de sortie, de libération.

Troncher

Un verbe élégant et raffiné pour parler de l'acte amoureux. Synonyme beaucoup plus courant : "baiser".

Ex. "J'ai tronché la petite, elle devait pas avoir vingt piges. Quel pied !"
Tr. "J'ai eu des relations charnelles enflammée avec une jeune femme d'à peine vingt ans. Le plaisir fût au rendez-vous !"

Taper la bulle

Faire une sieste. On peut aussi employer le verbe "buller" pour dire qu'on se repose ou qu'on fait un petit somme.

être chkragneugneux

Être chkragneugneux: être mou, pas en forme, sans allant. Synonyme : être fatigué.

Ex. Je n'aime pas faire la sieste après manger, car après je suis toute chkragneugneux.
Tr. Je n'aime pas faire la sieste après manger, car après je me sens molle.