Dernières causeries

Ter-ter

Abréviation en verlan du "quartier". En général il faut comprendre le "quartier" comme un territoire à défendre, pas seulement un endroit où on vit paisiblement.

Schtroumpf

Tout le monde connaît les schtroumpfs, ces petits être bleus à la sexualité mystérieuse.
En argot, le schtroumpf est un policer, en référence à la couleur bleue de son uniforme.

Ex. "Les schtroumpfs débarquent, en quatre-quatre. J'les plie en quatre, tac tac. J'suis leur cauchemar : Gargamel."
Tr. "La police arrive en jeep. Je les mitraille sans sommation. Je suis leur pire peur : mafioso."

Ventredieu

Juron blasphématoire qui exprime l'étonnement ou l'indignation.
Ce juron serait à l'origine de "Ventrebleu", qui est une version plus sage et plus respectueuse du très haut.

Crapoteux

Dans son sens le plus ancien : répugnant, sale, crasseux.
Un sens plus moderne : se dit de celui ou celle qui crapote. Crapoter, c'est fumer sans avaler la fumée.

Troll (Ou troller)

Le premier sens de troll fait référence à un monstre de haute stature issue de la mythologie nordique, souvent assez crétin et puant. Monstre nocturne, le troll se transforme en pierre quand le soleil le surprend.

Dans son sens geek, le troll est un individu vicieux qui intervient de manière stérile dans des débats. L'objectif du troll est de susciter des discussions houleuses sans fin. La mauvaise foi est son arme première, la provocation est son cheval de bataille. Il fait souvent usage du mépris ou d'un ton hautain. Il peut également être insultant, voire carrément grossier.

On trouve des hordes de troll sur les réseaux sociaux, sur les forums ou sur les canaux de discussion des jeux vidéos. Le troll ne cherche pas vraiment à convaincre, ni même à exprimer un avis sincère : son seul souci est de lancer ses interlocuteurs dans des palabres interminables jusqu'à l'épuisement moral des autres débatteurs. Ne vous y trompez pas : le troll ne s'arrêtera que si vous vous taisez.
Il faut une grande expérience pour identifier certains trolls. Si vous en croisez un, un seul remède possible : l'indifférence, la seule arme efficace contre ce triste sire.

En résumé, l'indifférence est le soleil du troll moderne. Son ton puant et son propos stupide rappelle son alter ego fantastique.

OMG (parfois OMFG)

Acronyme souvent utilisé sur les chats des jeux vidéos. OMG est l'acronyme de l'anglais "Oh My God". OMFG est encore plus blasphématoire car il s'agit de l'acronyme de "Oh My Fucking God".
En général ces expressions permettent d'exprimer la consternation ou l'étonnement. Selon le contexte, "OMG" peut aussi exprimer l'admiration, c'est selon.

Ex. "Full mana, full life et mass items et j'me fais pown comme un noob. OMFG !"
Tr. "J'étais en pleine forme, une énergie mystique débordante et armé jusqu'aux dents. Pourtant j'ai été massacré comme un bleu. Mon dieu !"

Focus (Ou Focuser)

Dans son sens geek, le verbe "focuser" signifie concentrer toute sa puissance d'attaque contre un seul ennemi ou un groupe précis d'ennemis.
Ce verbe est souvent employé dans les jeux vidéos de stratégie (STR). Idéalement, on "focus" l'ennemi le plus vulnérable mais qui fait également le plus de dégâts : un archer par exemple.

Ex. "Focus ! Focus ! Focus ce FDP !"
Tr. "Attaquez ! Attaquez ! Attaquez ce maraud !"

Process

A l'origine, le terme était surtout utilisé dans l'industrie pour désigner l'ensemble des étapes de la fabrication d'un bien de consommation.
Le terme de "process" est maintenant beaucoup utilisé dans le monde de l'entreprise en général. Il désigne une suite d'étapes pour structurer et découper une tâche à accomplir.
Il s'agit d'un anglicisme, synonyme de "procédure" ou de "processus".

Ex. "Kevina, j'ai checké notre CR, on a un bug d'orga meuf ! Il faut update nos process : on envoie un mail au n+30 pour une conf call après le déj' ?"
Tr. "Kevina, après examen du compte rendu de réunion je me dois de t'informer : notre organisation actuelle est désastreuse. Il faut mettre en place des procédures rigoureuses. Je te propose que nous envoyions un courriel à notre supérieur hiérarchique pour organiser une conférence téléphonique après le repas du midi."

Iencli

Verlan de "client".
A l'origine, le "iencli" c'est une manière de parler d'un client avec un certain mépris. Par exemple, un dealer qui ferait commerce dans une banlieue peut parler de son "iencli" qui vient de quartiers plus dorés.
Le terme "iencli" peut aussi désigner quelqu'un qui s'habille de frusques qui rappelle des clips de rap ou qui écoute du rap pour se donner un style de mauvais garçon. Pourtant, le "iencli" vit dans des quartiers bourgeois et ce sont souvent ces parents qui lui achètent ses sweats à capuche floqués à la gloire d'un rappeur.
Il s'agit donc toujours d'un terme assez péjoratif.

XP (Faire de l'XP)

Dans les jeux de rôle en ligne, "faire de l'XP" consiste à dézinguer joyeusement des monstres pour faire gagner de précieux points d'expérience à son héros.
Les points d'expérience permettent ensuite aux personnages d'améliorer leur compétences et leur capacités physiques et mentales.
A l'origine cette expression était utilisée dans le petit monde des rôlistes, ceux qui jettent des dés bizarres et remplissent au crayon des fiches compliquées.

On peut aussi utiliser cette expression dans la vie courante. Par exemple, le coureur qui s'entraîne pour un marathon "fait de l'XP" pour gagner des points de compétences en athlétisme.