Coureuse de remparts

Expression moyenâgeuse pour désigner une prostituée.

"On appelle, Coureuse de rempart, une femme qui se proſtituë à tous venans. Quelques-uns disent aussi Rempardiere." - Extrait du "Dictionnaire de l'académie françoise dédiée au Roy", publié en 1694