Le Titanic n’aurait jamais dû couler