Patois

Comment qu'on cause dans nos régions

Achaler

Expression d'origine québécoise, que l'on pouvait aussi entendre dans l'ouest de la France, par exemple en Sarthe.
Achaler est un synonyme de déranger ou importuner.

Ex. "Cesse donc de m'achaler maraud, t'as les cheveux plein de cancoillotte !"
Tr. "Cessez donc de m'importuner monsieur, vous n'êtes point à mon goût."

Baver et dire que ça pleut

Se dit de quelqu'un qui parle à tort et à travers. Il peut s'agir d'une personne pas très futée, peu réfléchie, peut-être même gâteuse, qui rabâche et radote.
A trop parler ainsi, elle bave et finit par croire qu'il pleut.
Elles bavent, ne s'en rendent pas compte et croient qu'il pleut.
Leur babillage n'ont pas plus de sens que le bruit de la pluie.

Ex. "Robert bave et il dit que ça pleut ! Quel margoulin !"

Blanchir sous le harnais

Acquérir de l'expérience en particulier dans un domaine professionnel.
Au XVIIème siècle, le "harnais" désignait l'armure du soldat. On peut supposer que le fait de blanchir fait référence au vieillissement.
On parle donc d'un soldat qui vieillit tant que ses cheveux blanchissent : il acquiert donc beaucoup d'expérience dans l'armée.

Bourriner

Travailler ou agir de manière brutale, sans finesse aucune.
Le verbe est issu du terme "bourrin" qui désigne un cheval au caractère difficile ou qui souffre de tares physiques.

C'est au bord

Une image délicieusement évocatrice pour dire qu'on a très envie de déféquer.

Ex. Voilà deux heures que je lâche les gaz sans pouvoir couler un bronze. C'est au bord !

Cagade

Un mot issu de l'occitan, que l'on rencontre donc surtout dans le sud ouest de la France.
Une cagade est un échec cuisant, une action particulièrement maladroite.

Cagnard

Expression issue de l'occitan, que l'on rencontre donc beaucoup dans le sud ouest de la France.
Le cagnard c'est une très forte chaleur, une grosse canicule.

Peut parfois désigner une zone ensoleillée, en opposition à un abri ombragé.

Ex. "Sans casquette et en plein cagnard, c'est un coup à attraper la mort !"
Tr. "Sans couvre chef et écrasé sous le soleil, on risque d'attraper une violente insolation !"

Calinotade

Un mot inventé de toutes pièces à partir du nom du personnage de Calinot (auteur : Jules de Goncourt), un personnage très crédule et niais.
La calinotade est une bêtise, quelque chose qui n'a aucun intérêt.

Comme un petit Lu (Être beurré)

Être particulièrement ivre.
"Beurré" signifie ivre en argot. Le petit Lu est connu pour sa généreuse concentration en beurre, on est donc particulièrement pinté lorsqu'on est beurré comme un petit Lu.

Coureuse de remparts

Expression moyenâgeuse pour désigner une prostituée.

"On appelle, Coureuse de rempart, une femme qui se proſtituë à tous venans. Quelques-uns disent aussi Rempardiere." - Extrait du "Dictionnaire de l'académie françoise dédiée au Roy", publié en 1694

Crapoteux

Dans son sens le plus ancien : répugnant, sale, crasseux.
Un sens plus moderne : se dit de celui ou celle qui crapote. Crapoter, c'est fumer sans avaler la fumée.

Crébillonner

Expression typiquement nantaise.
Crébillonner, c'est faire du lèche-vitrines. Le verbe trouve son origine dans la rue "Crébillon" une rue commerçante très bien achalandée à Nantes.

Cropichon

Un petit enfant.
Expression qui trouve son origine dans la région du bas-manceau (Le sud de l'ancienne province du Maine).

Ex. "Oh le joli petit cropichon !" disait la vielle tante Marguerite il y a de ça belle lurette.
Tr. "Oh il est trop mignon ce chiard ! " disait la vielle tante Marguerite il y a de ça un sacré bail.

Des familles

Exprime le caractère sympathique, familier de quelque chose.
Il s'agit souvent de nourriture ou de boisson, mais on peut étendre le concept bien plus loin.

Ex. Ressers moi de ce fromage à raclette des familles Robert, j'ai encore la foncedalle !
Tr. Resservez moi donc de ce délicieux fromage à raclette mon cher Robert, je suis encore affamé !

Devergoigneuse

En parler médiéval, se dit d'une femme à la vertu légère et aux mauvaises mœurs, en d'autres termes : une dévergondée.
Comme l'égalité des sexes au moyen-âge était une notion assez abstraite, on ne parle pas de devergoigneux. Mesdames, utilisez le terme si monsieur vous semble porter le short bien trop court.

Douilles savonnées

Les douilles désignent les cheveux. Et le savon, c'est pour la coloration blanche. Avoir les douilles savonnées, c'est donc avoir les cheveux blancs !

Ex. Mamie se peinturlure les douilles en rouge, sinon elle a les douilles savonnées.
Tr. Grand-mère se fait teindre les cheveux en rouge, sinon sa chevelure est blanche comme neige.

Estirgougner

De l'occitan, on peut entendre cette expression dans le sud ouest de la France.
Estirgougner c'est étirer ou déformer un vêtement.

Estoufadis

Expression issue de l'occitan, que l'on rencontre donc fréquemment dans le sud ouest de la France.
Quelque chose d'indigeste ou de difficile à avaler.

Ex. "Une raclette suivi d'un Kouign-amann, si ça c'est pas l'estoufadis !"

Fainéant comme une couleuvre (Être)

Être particulièrement paresseux et improductif.
Peut être est-ce en référence à cette tendance que la couleuvre a à se prélasser au soleil comme le font beaucoup de reptiles.

Faire vieux

Prendre un air renfrogné, vexé ou même triste.

Ex. "Tu fais vieux, mon p'tit gars, mais c'est pour ton bien que je te dis ça !"
Tr. "Tu as l'air bien triste mon cher, mais c'est pour que tu te reprennes en main que je te dis ça !"

Ferlampier

Un très vieux terme.
Un ferlampier c'est un bandit, un malfrat. Vous pourrez utiliser cette insulte pour invectiver avec classe et originalité.

Gougnaffier

Une insulte un poil désuète.
Un gougnafier, c'est un goujat, un rustre.

Guerdiner

Un mot issu du patois de la Mayenne. Guerdiner est un synonyme de grelotter.

Ex. "Va donc devant la cheminée au lieu de guerdiner comme ça !"

La cloche de bois (Partir à)

Partir à la cloche de bois, c'est partir en douce sans payer son loyer.
C'est quitter son logement sans crier gare et sans en avertir son bailleur.

Il semblerait que la cloche est en bois car... Essayez de faire tinter du bois.

Le gousset constipé (Avoir)

Du patois Sarthois.
Le gousset désigne ici une petite poche ou une bourse qui contenait de l'argent, une montre ou des bijoux.
On parle souvent de "montre à gousset".

Avoir le gousset constipé, c'est être particulièrement avare.

Maroufle

Une insulte particulièrement désuète qui désigne une personne stupide. Egalement synonyme de "grossier personnage".

Marrave

Expression issue de la communauté gitane.
Marrave est un synonyme de "buter", "battre".
Marrave quelqu'un : lui faire mal, ou le battre à un jeu quelconque. Se faire sévèrement réprimander. Marrave quelque chose : le casser, l’abîmer gravement.

Ne pourrais-tu pas manger de la savonette ?

Permet d'insister avec finesse sur la puanteur qui se dégage des toilettes, après le passage remarqué d'une personne qui vient de se délester.
On présume que "manger de la savonette" pourrait avoir un effet positif sur les odeurs qui se dégagent.

Paille d'armoire (Avoir de la)

Avoir de la paille d'armoire, c'est avoir de l'argent. Petit chanceux, je sais que vous en avez de la paille d'armoire.
Plus moderne : être blindé.

Pied de vigne

Souvent utilisé comme sobriquet, "Pied de vigne" pouvait désigner l’alcoolique le plus invétéré dans un village.

Pocrasse

Un mot qui trouve son origine dans le patois vendéen.
Il désigne quelque chose de boueux ou de sale. Pocrasse peut aussi être un adjectif.

Ex. "Y'a des cropichons qui aiment faire de la pocrasse avec de la terre et de l'eau , ensuite ils jouent avec !"
Tr. "Il y a des enfants qui aiment confectionner de la boue, ensuite ils se prélassent dedans !"

Ex. "Si je repeinturlure la barrière du jardin et qu'il se met à flotter, ça va pas le faire, ça fera pocrasse."
Tr. "Si je repeins la barrière du jardin et qu'il vient pleuvoir, le résultat sera désastreux : ça ne fera pas net."

Ramasse-bourrier

Du patois de la région de Nantes.
Le ramasse-bourrier est une pelle à ordure. Le bourrier, ce sont les déchets !

Renier son derrière pour un pet

Voilà bien une pratique de triste sire, quelle infamie !
Le malotru dégaze en société, on l'accuse vertement et il se défend d'avoir lancé la boule puante. Il est assez lâche pour "renier son derrière pour un pet".

Schlops

Du patois alsacien.
Non, ce sont pas des petits monstres mignons issus d'un jeux vidéo ou d'un Star Wars vraiment raté.
Les schlops sont des chaussons.

Se mettre marchand de...

Lorsque l'on a beaucoup d'exemplaires d'un même type d'objet, souvent de faible valeur, on peut dire ironiquement "On va pouvoir se mettre marchand de...".

Ex. "J'ai dans les 1000 tournevis tout pétés. On va pouvoir se mettre marchand de tournevis !"

Topette

Dans son premier sens, la topette est une petite fiole étroite en verre ou en terre.
En Anjou, "Topette !" est une manière de dire "Salut" ou "à bientôt". On peut encore entendre "Topette" de nos jours, même dans la bouche de jeunes gens.

Ventredieu

Juron blasphématoire qui exprime l'étonnement ou l'indignation.
Ce juron serait à l'origine de "Ventrebleu", qui est une version plus sage et plus respectueuse du très haut.

S'abonner à RSS - Patois